logoGOTEIN-LIBARRENX logo
Gotaine Irabarne
Mairie
Vie associative Activités économiques
Le village Ecole Diaporama
- Presse: - Lire les articles de presse sur le village 
                    
- Espace Naturel : - Ecobuage   - Arboretum  - Aires de pique nique dans le village 
                               -
La cueillette des champignons et autres végétaux

- HistoireLes Journées du patrimoine du village
                       Centenaire 1914 - 1918 Quelques villageois Pierre Elichondo Gotinois

- Géographie : - Démographie - Histoire - ToponymiePatrimoine - Activités économiques - Loisirs



boutonGéographie

Latitude : 43.189167 N  - Longitude : -0.900556 E - Altitude : mini 140 m, Max 582 m - Superficie : 12 Km2 - Population : 480 habitants
 Localisation géographiqueflechg

Le village s'étend sur 1200 ha, et s'étage de 140 m jusqu'à 582 m pour Ahantsiga, le point culminant (au Sud Est du village).
La découverte de la commune se fait par la route départementale qui délimite côté gave, une zone principalement agricole et de l'autre côté jusqu'au pied  du versant, une zone plus ou moins construite.
Mais la plus grande partie de la commune, est composée de collines boisées, de landes et de pâturages.
Peu visible depuis la plaine, cette zone s'étend sur les hauteurs en direction de Roquiague.
Ce qui fait que, contrairement à la perception que l'on s'en fait habituellement, la commune est aussi longue que large :
longueur 4,5 km - largeur 4,5 km.

communepetit carteglpetit
                                                                                                          Cliquez sur la carte pour agrandir
boutonDémographieflechehaut

La démographie est stable. Depuis près d'un siècle, le nombre d'habitants reste proche de 480. Cette stabilité est assurée par l'installation au village de personnes extérieures, qui compensent le solde négatif du mouvement naturel.

bouton Histoire  flechehaut

Sur les hauteurs de Libarrenx, l'enceinte protohistorique de Gaztelugaine est le plus ancien témoignage de l'occupation humaine qui remonterait à environ 4000 ans.
Il faut ensuite attendre le censier de Soule daté de 1377, pour trouver les premières traces écrites de « Gotenh » et de « Libarren ».
Episode marquant, la commune fut le théâtre d'une rébellion paysanne qui éconduisit un commis royal chargé de venir prélever la dîme en Soule.
Le Silviet, assemblée populaire des maîtres de maison de toute la Soule, se réunissait dans la forêt de Libarrenx. Cet élément de démocratie locale fut supprimé en 1730.
Libarrenx et Gotein ont fusionné en une seule commune le 12 mai 1841


 
boutonToponymieflechehaut

Source  :   Jean-Baptiste Orpustan : Toponymie basque (Presses universitaires de Bordeaux, 1997)
Nous soulignons avant tout que l'auteur utilise prudemment le conditionnel ...

Gotein Gotaine
Le nom proviendrait d'un toponyme aquitano-romain ou vasco-romain.
La première partie du nom « Got » viendrait de Goth qui lui même serait issu de Wisigoth.
La seconde « ein » ou « ain », serait un suffixe possessif d'origine latine.
Ce qui donne donc quelque chose comme « territoire de Goths »

Remarque : vers l'an 500 de notre ère les Wisigoth, peuple d'origine germanique, possédaient un royaume centré sur Toulouse et qui contrôlait une grande partie du sud de ce qui est aujourd'hui la France.

Libarrenx Iribarne (Irabarne)
La gasconisation des noms basques expliquerait la transformation d'un « iribarren » en Libarrenx.
En effet lors de la gasconisation des noms basques il est souvent observé que le « r » basque est interprété par un « l » et que la voyelle « i » initiale est supprimée.
Le « iri » initial signifiant « domaine rural » devient alors « Li »
Quant à « barren » il s'agit de l'ancienne forme de l'actuel « barne » qui signifie « intérieur »
Ce qui donne au final « domaine à l'intérieur ».
Est-ce à l'intérieur de la grande Arbaille qui commençait justement à Libarrenx ?

bouton Patrimoineeglisegoflechehaut

Les sites remarquables sont relativement nombreux.
Tout d'abord la place de Gotein est un site inscrit et à ce titre protégé, ainsi que tout le périmètre dans un rayon de 500 m. On trouve sur cette place la maison noble «Arbide» dont la première trace écrite remonte au XII ème siècle.
Au pied de l'église on remarquera un ensemble de stèles discoïdales. L'intérieur de l'édifice religieux est lui aussi classé.
Libarrenx avait deux maisons nobles, qui aujourd'hui appartiennent à la commune de Mauléon : l'une abrite une structure d'accueil touristique, l'autre les haras nationaux. 
Libarrenx possède une église dont le rétable est classé.

Enfin sur les hauteurs, l'enceinte protohistorique  « Gaztelugaine » surplombe le bourg et la vallée du Saison.
La commune possède une « forêt de la liberté » plantée à l'occasion du bicentenaire de la révolution française. Plus de 600 communes et 1500 particuliers ont contribué à sa plantation.
Sur une autre parcelle, proche du nouveau cimetière, un arboretum a été réalisé en 1994 par les enfants de l'école.

Le « chemin des rois » en grande partie réouvert, permettait jusqu'après la révolution française, de relier Mauléon à Tardets. Il fut ensuite remplacé par la route départementale actuelle.
Le Saison à Gotein Libarrenx, comme sur l'ensemble du cours d'eau, est classé en zone Natura 2000.
gave

boutonActivités économiquesflechehaut

L'activité économique variée, est dominée par les activités artisanales. Il existe également des activités industrielles, hydroélectriques, commerciales, touristiques et bien entendu agricoles. Cette dernière activité, après une baisse importante, semble aujourd'hui stabilisée autour de quatre exploitations. Les terres convoitées de la plaine sont en partie cultivées par des agriculteurs des communes limitrophes.

boutonLoisirs salle

La salle de Gotein est le centre névralgique de l'activité associative : cour d'école, salle de sport, salle des fêtes, salle de gym, école de danse, zénith ... il s'y passe toujours quelque chose.

Le parc du château de Libarrenx, dans son cadre bucolique en bordure du saison, est très prisé, tant des sportifs qui profitent du parcours santé, que des familles qui peuvent en toute quiétude y pique niquer et profiter des jeux pour enfants.
Autre fait notable, ce parc héberge des sculptures de l'association Abotia.
parcoursDeux frontons sont à la disposition des pilotaris, un à Gotein et un autre bien moins classique à Libarrenx.
Du fait de sa place au cœur de la vallée de Soule, et de son relief marqué, la commune possède des points de vue remarquables. Pour en profiter rien de tel qu'une ballade.
A cet effet, des plans de randonnées sont proposés dans les deux bourgs.
Des tables de pique nique ont été installées à des points stratégiques et vous autoriseront des pauses salutaires.

flechehautHaut de la pageflechehaut