flechg Retour
Centenaire 1914-1918
Pierre Elichondo

elichondo1
Pierre Elichondo 1er du deuxième rang (point rouge)
        Le 22 Juin 1919, lors des Jeux Interalliés de Paris, une sélection française bat la Roumanie sur le
  score de 48 à 5.
  Au sein de cette équipe, Pierre Elichondo évolue au poste d'ailier et marque même un essai.
       Ce gotinois est donc actuellement le seul international de rugby local, doté de plus d'une carrière
militaire prestigieuse.
Né le 9 juin 1892 à Gotein, maison Rospide, Pierre Elichondo devient instituteur comme son frère
Jean-Baptiste. Il effectue son service militaire, alors obligatoire pendant 3 ans, au 18e Régiment
d'Infanterie où il est incorporé le 10 octobre 1913.
Promu caporal le 22 février 1914, il est sergent le 5 août au début de la guerre. Sous-lieutenant dans
l'armée d'active le 5 août 1916, lieutenant le 9 avril 1917, capitaine le 28 juillet 1918.
Son parcours suit celui du 18 RI : -1914 : Charleroi, bataille de la Marne ;

– 1915 : Chemin des Dames ;
– 1916 : Verdun
– 1917 : Aisne (Craonne), Alsace ;
– 1918 : Le Matz, L'Ailette.

Il est cité cinq fois à l'ordre du jour pour son courage et est blessé au thorax le 8 août 1915 au
combat de Paissy (Chemin des Dames).
Il obtient la Médaille Militaire puis la Légion d'Honneur.
Il reste dans l'armée après la guerre, devenant officier des sports, à Pau puis Bordeaux.
Pierre Elichondo accède au grade de lieutenant-colonel lors de la seconde guerre où il est fait
prisonnier.
Sa carrière rugbystique avait commencé à Mauléon pour se poursuivre à Pau après le conflit, équipe
dont il devint capitaine, et devint dirigeant à la FFR.

elichondo2

Pierre Elichondo avec la section Palloise

Travaux de recherche de Phillipe Allard - 2014-15
16/01/2015