flechg RetourL'arboretumcouv

Plan du siteChronologieInauguration14 années plus tardLe chantier !Les résultatsLe projet 

flechdVoir l'article de presse Journal "SUD OUEST" du 13 janvier 2010" - Le nouveau souffle de l'arboretum"

flechdLa plaquette d'identification des arbres, réalisée par les enfants de l'école

Plan du site

plan


liste

Chronologie
Pour commémorer le bicentenaire de la révolution nombre de villages et de villes ont planté un arbre de la liberté. La commune de Gotein Libarrenx elle, a décidé de faire naître une "forêt de la liberté".
Les communes et les particuliers ont été mis à contribution sous forme de parrainage d'arbre. 
Suite à la plantation de la forêt de la liberté sur les flancs de Libarrenx, un arboretum a été installé sur une parcelle de 2 hectares qui restait isolée.
Ce projet, mené par la municipalité et l'école du village, s'est concrétisé en 1994. Les instituteurs ont fait réaliser aux enfants un livret de présentation des essences plantées ainsi que des panneaux d'identification installés aux pieds des arbres. 

Le jour de l'inauguration toute l'école, les villageois, les mécènes, l'Office National des Forêts, les hommes politiques... personne ne manquait à l'appel.
Puis la parcelle a retrouvé son calme et la nature a fait son travail. La compétition a fait rage au sein des végétaux entre les nouveaux plus ou moins exotiques (pins saules sapins ifs tulipiers...) et les anciens (châtaigniers, thuya, ronces...).

En 2008, un bilan a été réalisé. Sur un faible partie de la parcelle les nouveaux arrivants avait pris le dessus, mais sur une grande partie ce n'était pas le cas, les ronces et le thuya avaient étouffé les plants.

Il a donc été décidé de nettoyer l'arboretum, ce qui a été fait par des bénévoles qui ont consacré (et y consacrent encore) plusieurs samedi matin, armés de débroussailleuses à dos, de sécateurs, de tronçonneuses ou tout simplement de bras pour libérer les plants et donner une nouvelle jeunesse à l'arboretum.

L'inauguration

Elle a eu lieu en 1994 

discours
Discours du maire à l'entrée de l'arboretum.
inauguration
Les enfants de l'école coupent le ruban en présence du responsable de l'ONF, du maire du village.
entrée
L'entrée de l'arboretum le jour de l'inauguration. On devine les plans derrière le panneau indiquant les noms des mécènes et des soutiens institutionnels.

14 années plus tard

La compétition fait rage chez les végétaux au dessus de la plaine de Gotein Libarrenx, tous les coups sont permis !

Ci-contre un arbre a réussi à prendre le dessus mais ses collègues n'ont pas eu cette chance.

L'ensemble de l'arboretum reste inaccessible aux piétons, seuls les chercheurs de champignons arrivent à se frayer un chemin, mais que ne ferait-on pas pour une poêlée de cèpes ?

roncier


Certains arbres ont profité ... mais d'autres non.

Les panneaux indicateurs ont souffert, la plus grande partie a disparu. Seuls quelques uns subsistent.

panneau
lodi txar
Seul le chemin qui traverse le site reste praticable et même agréable dans la partie haute.Mais le bas ressemble plus à une lande qu'à un arboretum.

avant208
landes
avant308
 

Le chantier ! 

En 2008, la municipalité fraîchement élue et plein d'enthousiasme fait appel aux volontaires pour s'attaquer au dégagement des plants.

Il faudra plusieurs samedi matins, pour que la bonne dizaine de bénévoles, armés de débroussailleuses et surtout de courage, arrivent à redonner au site un aspect plus accueillant, et surtout une allure d'arboretum.

thuyaDeux illustrations du travail réalisé.
Photo de gauche :  le "front" : au premier plan un arbre dégagé, au second plan le thuya qui n'a pas encore été coupé. Au début tout était pris par le thuya.

Photo de droite : la partie en dessous du chemin a été dégagée, la partie en dessus non.
pendant109

pendant309
Un fois dégagées, les essences plantées font leur réapparition. Si certains allignements sont intacts, sur d'autres une grande partie des plants est morte.

Les premiers résultats   

A l'heure actuelle plus de la moitié du site est nettoyée, et les arbres sont à présent visibles.
Les arbres se développant le couvert empêche les ronces et les fougères de progresser comme ici à l'entrée du site.
Dans d'autres parties les arbres ne sont pas assez développés et le risque de reprise des ronces est bien présent.D'ailleurs le thuya est là et il résiste encore....
entreemilieu

othia

Le projet en cours

A l'heure actuelle, les enfants scolarisés à l'école du village, avec l'aide des professeurs ainsi que de l'animatrice de l'association "Grandeur Nature", sont impliqués dans la rénovation du site. 

Ils ont entrepris de refaire les pancartes d'identification des arbres. Ainsi 14 ans plus tard, ils prennent part à ce projet. 

pancarte

Exemple de pancarte réalisée par les élèves, cliquez sur l'image pour voir la plaquette compléte.

Leurs prédecesseurs avaient réalisé des panneaux et un livret de présentation, aujourd'hui ils actualisent ce patrimoine.

Leur travail étant planifié sur le moyen terme, il est envisagé dans les prochaines années de continuer à actualiser les panneaux, et de replanter les essences "disparues".

 


flechhHaut de la pageflechh

Maj: 20/01/210